Les Stages Adultes

Stage d’été 2019

Mikaël et le Caen Triathlon proposent aux adultes du club un stage de triathlon du 6 au 13 juillet 2019 à Morzine (73 – Haute avoie). Ce stage est ouvert aux licenciés adultes, hommes et femmes du Caen Triathlon disposant d’une maîtrise technique et physique permettant de grimper un col en montagne et d’en effectuer la descente.

Pour tous les détails et inscription, sur le lien suivant : Stage adulte Morzine 2019

INSCRIPTION AVANT 31 MARS 2019.

Hébergement: Résidence “les flocons” en pension complète.
Nombre de stagiaires: 18. Si moins de 12 personnes , le stage n’aura pas lieu.
Nombre d’encadrants: 3 (Mikael et 2 accompagnateurs Jonathan Livin et Loic Seugnet)
Tarif: 420 euros par stagiaire (sans le déplacement). Acompte de 200 euros demandé à l’inscription.
Transport: Possibilité de faire le trajet dans le camion du club (Prix du déplacement partagé entre les passagers du camion).
Possibilité de co-voiturages ou de déplacement en train jusqu’à Cluses ou Thonon les Bains.
Groupes de niveaux: en fonction des participants, des groupes de niveaux (homogènes en nombre) seront constitués.
Dans ce cas, le contenu de l’entrainement sera adapté.
Matériel: le stagiaire devra avoir son propre matériel, en parfait état de fonctionnement ainsi que du matériel de réparation.

 

 

 

Stage printemps 2017

Le Caen Triathlon a organisé au CREPS PACA du 8 au 15 avril 2017 un stage auquel onze athlètes ont participé (9 garçons et 3 filles). C’était une première pour notre entraîneur Mikael Richomme qui a su organiser une semaine adaptée à tous afin d’éviter les blessures et un état de fatigue trop prononcé.

Malgré un trajet à l’aller délicat (erreur de trajet et bouchons) le samedi, la fatigue était oubliée dès l’arrivée grâce à un site magnifique et des chambres spacieuses et confortables. Point de répit pour les stagiaires avec un joli programme dès le dimanche ; 400 chrono en natation pour fêter les retrouvailles du grand bac, deux fois 10 minutes au seuil sous un beau soleil sur un parcours exigeant et … une petite sortie vélo dont Mikael a le secret (que du plat avec 700 de D+ !!!). Qu’on se le dise, la notion de « plat » est toute relative à Boulouris …Heureusement, la beauté des paysages et le soleil permettent d’atténuer la douleur. Malgré l’effort, les plus téméraires ont trouvé les ressources nécessaires pour aller se désaltérer le soir !

Stratégie payante car il fallait recharger les batteries pour suivre le rythme du lundi avec une séance de VMA courte en course à pied le matin et l’ascension du l’Ecre l’après-midi (18kms avec un D+ supérieur à 1000m pour un pourcentage moyen de 5%). Saluons la magnifique performance de Hugo qui a illustré à la perfection avec la fougue de sa jeunesse le dicton suivant : « Qui part comme un lion, finit comme un con ». Après deux kilomètres dans la roue de nos meilleurs grimpeurs (Loïc et Théophile), il a connu la solitude du grimpeur au point même de voir revenir et de se faire littéralement déposer par l’aérien Vincent et sa cassette d’étape de plaine !!!

Après ces deux journées, le corps a pris ses marques et le rythme s’est installé avec le même rituel quotidien ; 1h de natation de 8 à 9h, de la course à pieds avec des séances variées  de 10h30 à 12h et du vélo de 14h30-15h à 18h30. Le programme a été adapté en fonction de l’état de santé de chacun. Ainsi, les filles ont réussi à trouver le temps de manger une glace lors d’une sortie vélo alors que les garçons ont progressivement abandonné la séance de musculation de levée de coude de l’après dîner …Faut savoir faire le métier, pour le plus grand désarroi du président.

Le bilan de cette semaine est excellent avec une superbe ambiance et une réelle convivialité entre les stagiaires. Malgré des écarts de niveau importants, tous les stagiaires y ont trouvé leur bonheur. Fidèle à lui-même, Mikael a égayé les moments difficiles grâce à sa positivité. Un grand merci à Pierre-Alexis d’avoir encadré les féminines présentes et pour les précieux conseils techniques en course à pied. Merci aussi à Loïc d’avoir tempéré l’entraîneur sur les parcours vélo … Et merci à toutes et tous pour l’état d’esprit irréprochable.